BIÖ

Des ondes fictives de la Radio Argendeuil (la Radio de l’Argent et du Deuil*) aux quatre coins de l’Hexagone, ZARHZÄ distille sa Pskratatouille Sonör : musique festive et métissée créée par des affamés de scènes et de voyages. Un groove puissant (contrebasse/batterie) catapulte des rythmiques ska-balkano-latines, dynamitées par des riffs de gratte racoleurs et des cuivres percutants. Il en ressort le timbre envoûtant de la clarinette klezmer et l’alchimie qui la mêle aux voix chantées, scandées ou rappées sur des textes accrocheurs, rebelles et fantaisistes. 

Mijotée à Argenteuil dans la coloc du 9 impasse Marhceäu, la Pskratatouille Sonör explose sur scène avec la complicité du public. Les corps suants se libèrent alors jusqu’à la fin de la Nuit. Sur ce terrain privilégié, ZARHZÄ déploie une mise en scène interactive et mouvante, entre rythmiques énervées et refrains fédérateurs, chansons intimistes et pogos suintants. De café-concerts en festivals, de villages auvergnats en salles parisiennes, son éclectisme et son énergie contagieuse fédèrent et transcendent les âges et les classes.

* La Radio qui donne de la voix aux milliardaires défunts. Pour faire un don, cliquer ici.